L’origine de la pizza

Posted by Categories: Cuisine et Histoire
L’origine de la pizza

Saviez-vous que la pizza, a sa propre fête ? Eh oui, le 9 février est la journée internationale de cette spécialité italienne reconnue dans le monde entier ! Mais au fait, d’où vient la pizza ? Pourquoi la célébrer ? Autant de questions auxquelles je vais essayer de répondre ici.

Histoire de la pizza

Vous connaissez mes passions pour l’histoire et la gastronomie, l’année dernière j’avais publié quelques articles sur l’origine du kebab, l’origine du tacos, ou encore sur l’origine du tiramisu. C’est donc tout naturellement que je dois vous parler aujourd’hui de l’histoire de la pizza et comme souvent lorsqu’on parle de plats internationaux, l’origine est à remonter il y a plusieurs centaines voire milliers d’années.

Des traces dès l’Antiquité

Si, aujourd’hui, la pizza fait incontestablement partie de l’art culinaire italien, son origine exclusivement italienne est cependant à discuter. La pizza étant en fait un concept très simple : farine, eau, levure et garnitures ; il est donc difficile de déterminer qui est le premier à avoir eu cette idée.

En effet, durant l’Antiquité, les plats à base de pain étaient déjà très répandus dans les régions méditerranéennes. Les Perses auraient eux-mêmes déjà connu leurs propres pizzas en utilisant, comme le roi Darius le Grand, leur bouclier comme ustensile de cuisson. Des traces de cuisson, des mentions et des vestiges ont également été retrouvés par des archéologues en Sardaigne et en Grèce antique (pain plat aux herbes, ail et oignon). On raconte encore que le mot « pizza » viendrait du morceau de pain que l’on écrasait pour vérifier la température des fours à bois et que l’on dénommait « pitta ».

Cependant, c’est bien Naples, une ancienne colonie grecque, qui a joué un rôle déterminant dans la mondialisation de la pizza, avec l’ajout de tomates venues d’Amérique du Sud dans la recette, au début du 18e siècle.

La pizza Margherita, origine de la pizza contemporaine

Pour aller plus loin, on peut affirmer que le réel changement à l’origine de la renommée internationale de pizza a eu lieu avec la création de la pizza Margherita, en 1889. La légende raconte que cette pizza a été réalisée par un pizzaiolo napolitain, Raffaele Esposito, en l’honneur de la visite du roi Humbert Ier et de son épouse, la reine Margherita de Savoie. Il l’a faite aux couleurs italiennes, c’est-à-dire avec de la sauce tomate (rouge), de la mozzarella (blanc) et du basilic (vert). Fort de son succès auprès de la reine, il a ensuite nommé cette pizza du nom de la reine : la pizza Margherita est ainsi née.

La pizza aujourd’hui

De nos jours, la pizza ne comporte plus une seule recette originale et est proposée sous des formes variées. Ce qui peut varier aujourd’hui ce sont aussi et surtout les méthodes de préparation qui vont révéler les saveurs et mettre en avant où non certains ingrédients. D’ailleurs, je vous recommande d’utiliser un véritable Four à Pizza pour vos recettes maison, ces modèles m’ont convaincu je dois bien l’avouer.

Les différents types de pizzas

En effet, depuis la création de la pizza Margherita, d’autres types de pizzas ont vu le jour, se différenciant notamment par des préparations de pâte différentes. Ainsi, on peut trouver des pizzas de type :

  • Napolitain rond (classique) : La farine est de type 0 ou 00, la pâte est pétrie lentement, à la main, et n’excède pas une épaisseur de 3 mm. La pizza est placée dans un four à bois de chêne pendant 60 à 90 secondes à une température de 485°C.
  • Roman rond : La pâte est fine et très croustillante, cuite maximum pendant 2 minutes à une température basse (inférieure à 485°C).
  • Al taglio (pizza rustica) : C’est la pizza romaine en morceaux, réalisée au mètre.
  • Américain : Pâte épaisse et sucrée, elle est très garnie et comporte de nombreuses déclinaisons.

La pizza, patrimoine immatériel de l’UNESCO

5 milliards, ce nombre énorme correspond au nombre moyen de pizzas vendues dans le monde chaque année. Les raisons de ce succès sont multiples : savoureuses, faciles et rapides à préparer, aux recettes variées, en versions fast food ou plus élaborées, etc. Il n’en fallait pas moins pour que, le 5 février 2010, la pizza ait été officiellement inscrite sur la liste du patrimoine immatériel de l’UNESCO (L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture).

L’art traditionnel de la pizza napolitaine a été reconnu comme faisant partie du patrimoine culturel de l’humanité. Enfin, preuve que la pizza est appréciée dans le monde entier, les Américains consomment 13 kg de pizza par personne et par an, contre 7,6 kg pour les Italiens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *