Côtes de porc marinées au rhum marinées avec ses frites maison

Posted by Categories: Alcool, Porc effiloché
Côtes de porc marinées au rhum marinées avec ses frites maison

La fois dernière je vous avais déjà régalé avec mon pulled pork maison…et si aujourd’hui je vous parlais d’une délicieuse recette de côtes de porcs marinées au rhume avec de petites frites maison au paprika fumé ? Je sens que certains d’entre vous salivent d’avance et sont curieux d’en apprendre davantage. Avant de vous exposer les différentes étapes de cette recette, je vais vous parler du rhum, de sa consistance et des intérêts de l’utiliser dans les recettes de cuisine.

Qu’est-ce que le rhum ?

Comme vous le savez sans doute, le rhum est une boisson alcoolisée distillée à base de sous-produits de la canne à sucre tels que la mélasse ou le miel. En y regardant de plus près pour comprendre l’origine du rhum, les écrits sur le sujet précisent qu’il est originaire de la Barbade dès 1688. A l’époque, ce sont les esclaves qui ont été les premiers à découvrir que la mélasse était fermentée en alcool.

Ainsi, le rhum a été la première boisson alcoolisée de marque jamais produite et est généralement associée au destin des pirates voyageant dans les Caraïbes. Des rations de rhum ont également été fournies aux marins de la Royal Navy avec du jus de citron vert, car cela aidait à lutter contre le scorbut. Cela mériterait un article entier sur l’origine du rhum mais ce n’est pas vraiment le sujet de mon article aujourd’hui !

Comment est fabriqué le rhum ?

Le rhum des Caraïbes est préparé par vieillissement dans des fûts pendant de longues périodes pour obtenir une saveur forte. Dans le rhum mûr, on retrouve souvent des notes épicées et caramélisées. Le rhum est souvent servi dans une boisson mélangée comme un smoothie, un mojito classique ou des daiquiris aux fruits.

La saveur du rhum peut être douce ou sèche selon le processus de vieillissement, le type de fût utilisé et la forme de canne à sucre utilisée. Pour une saveur plus forte dans votre recette, choisissez le rhum brun. De même, pour une saveur plus subtile, choisissez un rhum léger. Les rhums sont souvent appréhendés à travers des catégories de couleurs telles que :

  • Clair ou blanc : Indique un rhum doux
  • Or ou Ambre : Le rhum a passé un certain temps en fût.
  • Foncé ou noir : Mûrit longtemps en fût et goûte le whisky

Faire la cuisine en utilisant du rhum

Le rhum n’est pas seulement une boisson festive que l’on consomme avec modération bien sur ! C’est aussi un élément utile pour cuisiner de bons petits plats. En effet, lorsque vous utilisez des rhums aromatisés ou épicés, assurez-vous que la saveur ou les épices complètent votre ingrédient principal. Dans ce registre, le rhum jamaïcain est considéré comme le plus fort en goût en raison du processus de fermentation plus long qui utilise la levure précédemment utilisée. Rien ne vous empêche aussi de cuisiner à part un bon petit plat accompagné d’un vieux rhum.

Je ne peux que vous inviter à vous familiariser avec les bases pour cuisiner avec de l’alcool. Par exemple, renseignez-vous sur la cuisson flambée avant d’utiliser du rhum dans une présentation flambée. Assurez-vous également de révéler à vos invités que vous utilisez du rhum, car la moindre trace d’alcool dans un plat peut être nocive pour les personnes allergiques et les alcooliques sobres.

Recette : travers de porc marinés au rhum avec frites maison au paprika fumé

De quoi avons-nous besoin pour la recette des travers de porc en marinade au rhum ?

Au niveau des ingrédients :

– des côtes de porc : environ 600 g

– 1/2 tasse de sucre de canne

– 1/4 tasse de sauce chili

– 4 cuillères à soupe de ketchup

– 60 ml de rhum

– 4 cuillères à soupe de sauce soja

– 1 cuillère à café de sauce Worcestershire (non obligatoire)

– 1 cuillère à café de moutarde de Dijon

– 2 gousses d’ail hachées

– 1 échalote hachée

– 1/2 cuillère à café de poivre (fraîchement moulu de préférence)

Les étapes de la préparation :

Tout d’abord, mettez tous les ingrédients de la marinade dans un récipient et mélangez jusqu’à obtenir une consistance lisse.

Enrober les côtes avec la marinade et laisser au réfrigérateur pendant minimum 12 heures. Nous le mettons plus tard dans un manchon, ou dans un récipient résistant à la chaleur recouvert de papier d’aluminium.

Mettre dans un four préchauffé à 160 degrés pendant 2 à 2 heures 30. Cuire à découvert pendant la dernière demi-heure pour faire dorer les côtes.

Voila, vous pouvez désormais déguster ces délicieux côtes de porc caramélisées au rhum. Un régal !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *