L’origine des tacos

La pause déjeuner ou le repas du soir sont des moments clés de la journée : il s’agit de refaire le plein d’énergie afin d’attaquer l’après-midi dans de bonnes conditions ou bien tout simplement de passer une bonne soirée entre amis.

Oui mais voilà, vous avez goûté à tous les sandwichs de la boulangerie du coin de la rue, vous vous lassez des kebabs et des pizzas, ou encore le self de votre boulot propose depuis deux semaines de la purée et des haricots verts ? Vous avez sérieusement envie de changement ? Avez-vous déjà succombé aux tacos ? Si vous ne savez pas ce que c’est, nous vous proposons dans cet article de revenir sur l’origine du tacos et de vous proposer une bonne petite recette maison.

Les tacos, qu’est-ce que c’est ?

L’origine étymologique des tacos

Le mot « tacos » est aujourd’hui un mot espagnol, n’oubliez donc pas de prononcer le « s » à la fin du mot ! Le terme tacos est d’ailleurs essentiellement employé au pluriel, même s’il existe bien sûr au singulier (un taco). Il désigne tout simplement une tortilla (ou galette) de maïs que l’on garnit puis que l’on plie ou enroule au milieu afin de tenir le tout.

A l’origine, son nom vient d’ailleurs du mot de langue aztèque, «tlahco », en référence à ce fameux « pliage ». Nous reviendrons plus tard sur l’origine mexicaine des tacos. S’il existe une recette dite « classique », on peut trouver différents noms de tacos, en espagnol bien sûr, selon ses variantes :

  • tacos dorados (frits dans l’huile) ;
  • tacos de canasta ou sudados (cuits à la vapeur) ;
  • tacos al pastor (viande de porc marinée rôtie sur une broche) ;
  • tacos ahogados (frits dans l’huile et sauce pimentée).

Un plat délicieux et pratique

Choisir de « manger tacos », c’est choisir de manger un repas varié et équilibré ! En effet, vous pouvez composer vous-même vos tacos et choisir parmi un large choix de garnitures :

  • Choix de viandes : poulet, porc, bœuf ou poisson, sous forme de viande hachée, de boulettes, de merguez, de nuggets ou encore cordons bleus ;
  • Choix de sauces : gruyère, cheddar, barbecue, curry, harissa, samouraï, ketchup, etc. ;
  • Accompagnements : oignons, coriandre hachée, poivrons, guacamole, champignons, cheddar, frites, potatoes.

Le tout cuit au four, et à déguster tout simplement avec les doigts ! Plat de restauration rapide, les tacos sont souvent compris dans une formule, souvent inférieure à 10 euros, n’hésitez donc pas à compléter votre plat avec une boisson et un dessert. Pratiques, vous pouvez déguster vos tacos sur place ou bien les emporter si vous êtes pressé.

D’où viennent les tacos ?

L’origine des tacos : le Mexique

Si le mot tacos est d’origine espagnole, il s’agit en revanche d’un plat mexicain. L’origine précise des tacos ne fait à ce jour pas consensus, mais ils sont sans nul doute un véritable symbole culinaire au Mexique avec de nombreuses « taquerias », ou étals de tacos, tenus par ce qu’on appelle les « taqueros ». C’est en effet au Mexique que l’on retrouve les premières traces des tacos.

Ainsi, les Aztèques auraient déjà, vers le 15e siècle, eu l’idée de cuire des tortillas sur des pierres chaudes afin de transporter et de tenir au chaud la nourriture. D’autres pensent que l’origine du mot tacos, « tacos de minero » vient de la façon dont les mineurs mexicains enroulaient leurs charges explosives, vers le 18e siècle. Ainsi, si l’origine des tacos viendrait d’abord de leur pliage en leur moitié, l’évolution les tacos en tant que plat ainsi que leur commercialisation est datée au Mexique du début du 20e siècle.

Depuis, ils n’ont cessé d’être repris et copiés dans le monde entier. Pourquoi ? Parce que la cuisine mexicaine, aux saveurs et mets variés, est sans nul doute l’une des meilleures au monde. Pour preuve, s’il en fallait une, la cuisine traditionnelle mexicaine, dont les tacos bien sûr, fait partie depuis 2010 du patrimoine mondial de l’UNESCO (chef-d’œuvre du patrimoine oral immatériel de l’humanité). Désormais le tacos est un plat très populaire qui a même ses articles dans des journaux réputés.

Les tacos : origine France

La France ne fait pas exception et a voulu reproduire cette délicieuse recette mexicaine de tacos afin de pouvoir en déguster à volonté. C’est dans la région lyonnaise, notamment du côté de Vaulx-en-Velin ou encore de Grenoble, que l’on voit apparaître en France les tacos, au début des années 2000.

Alors non, en effet, la copie de cette « origine France » n’est pas parfaite : on dit « un tacos », la tortilla ronde de maïs s’est transformée en une galette de blé pliée en rectangle, et les sauces sont souvent industrielles. Il n’en demeure pas moins que les tacos « français » sont une bonne alternative dans leur catégorie de plats de restauration rapide et que l’offre est de plus en plus diversifiée.

Ainsi, depuis une dizaine d’années, les snacks de tacos ouvrent partout en France et proposent un choix varié de viandes et de garnitures afin que chacun puisse commander son tacos préféré. Si l’on s’éloigne souvent de la recette originelle avec ses épices raffinées, le tacos français a largement démocratisé les tacos mexicains.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur l’origine du tacos, je vous propose une petite recette maison qui excitera vos papilles.

Une bonne recette de tacos maison

Si le côté industriel des chaînes de tacos vous rebute, nous vous proposons grâce à la recette suivante de réaliser vous-même de savoureux tacos maison.

Les ingrédients

Pour cette recette, vous aurez besoin des ingrédients suivants (12 tacos) :

  • 500 g de viande de bœuf haché maigre
  • 1 cs de poudre de chili
  • 1 cc de cumin moulu
  • 3/4 cc de sel
  • 1/2 cc d’origan séché
  • 1/2 cc de poudre d’ail
  • 1/4 cc de poivre noir moulu
  • 1/2 tasse de sauce tomate
  • 1/4 de tasse d’eau
  • 12 coques de tacos
  • Garnitures au choix : salade, emmental ou cheddar râpé, tomates séchées, oignon rouge, sauce taco, guacamole, etc.

La préparation

Faites d’abord cuire la viande de bœuf dans une poêle à feu moyen-vif.

Ajoutez les épices et remuez environ 6 minutes jusqu’à ce que la viande soit cuite et imprégnée de toutes les saveurs.

Ensuite, après réduction du feu (moyen), ajoutez la sauce tomate et l’eau. Remuez et arrêtez le feu avant évaporation complète.

Réchauffez au four les coquilles de tacos. Enfin, rien de plus simple et convivial : apportez la viande épicée et ses garnitures sur la table : chacun de vos convives se servira selon ses goûts.

Voilà, vous connaissez à présent l’origine mexicaine des tacos qui ont su conquérir le monde entier par leur côté convivial, pratique et savoureux. Que vous souhaitiez rester au plus près de la recette originale en les cuisinant ou que vous vous laissiez tenter par ses variantes infinies dans les chaînes de restauration rapide, n’hésitez pas à penser aux tacos lors de vos pauses repas ! Concernant les photos utilisées pour cet article, je tenais à remercier timolina et freepik.