Que devez-vous savoir sur le métier d’œnologue ?

Posted by Categories: Alcool
Que devez-vous savoir sur le métier d’œnologue ?

Comprendre la science du vin constitue une compétence qui s’acquiert à travers une bonne formation. L’œnologie se base en effet sur un savoir-faire précis qui contribue à l’amélioration de la qualité des vins. Vous souhaitez en apprendre davantage sur le métier d’œnologue ? Voici les contours liés à la profession.

Description de la profession

L’œnologue est un spécialiste du vin dans tous ses processus (fabrication, dégustation, commercialisation). Grâce à ses connaissances scientifiques, juridiques et techniques dans le domaine, il supervise l’élaboration des vins et autres produits dérivés du raisin. Son activité demeure essentiellement liée à la vinification.

Ainsi, l’œnologue conseille les viticulteurs dans le choix des cépages correspondants à leurs sols, la plantation des vignes, etc. Il surveille ensuite tout le processus de traitement du vin depuis la fermentation en cave jusqu’au conditionnement. Son apport s’étend même à la recherche technologique en vue de l’amélioration des cépages.

Il va sans dire que l’exercice de la profession d’œnologue requiert une formation précise notamment un diplôme national de niveau bac +5. Obtenez plus d’informations sur les enseignements en matière de connaissance du vin, leurs nombreux débouchés, etc., en consultant ce site. On vous y propose les meilleurs programmes pour assouvir votre soif de savoir dans le secteur du vin.

Carrière et salaires

L’œnologue peut être un salarié ou un indépendant selon ses ambitions. Dans tous les cas, il n’a pas d’horaire précis pour travailler. Il adapte son emploi du temps aux besoins du volet qu’il embrasse. En tant qu’expert de la dégustation par exemple, il peut participer à la commercialisation des vins et travailler uniquement quand on le sollicite.

Dans d’autres cas, l’œnologue peut directement travailler dans une vigne et se trouver en plein emploi sept jours sur sept pendant les vendanges. En termes d’évolution, il peut devenir directeur de cave ou directeur technique. Il peut aussi enseigner ses connaissances dans les centres de formations spécialisées.

Ses compétences peuvent être requises pour diriger une coopérative ou effectuer de la recherche dans les instituts et laboratoires de l’Inao (Institut national de l’origine et de la qualité). En gros, les débouchés de cette formation apparaissent comme multiples. Lorsque l’œnologue touche un salaire en début de carrière, le montant tourne autour de 2000 euros. Celui-ci peut évoluer jusqu’à 5000 euros pour un œnologue confirmé et reconnu.

Formation pour devenir œnologue

Pour devenir œnologue, il faut obtenir un diplôme national d’œnologie (DNO), de niveau bac +5. Évidemment, il existe des conditions d’accession à la formation. Certains détails peuvent dans cette optique varier en fonction du centre de formation, mais les généralités demeurent identiques pour toutes les universités (Bordeaux, Dijon, Toulouse, Reims, Montpellier, etc.).

Le critère majeur est la détention d’une licence dans les domaines de sciences biologiques, chimiques, biochimiques ; agronomiques ou tout autre diplôme équivalent. En réalité, l’objectif se trouve d’assurer un certain prérequis chez tous les apprenants. Ainsi, toute certification prouvant la validation de 180 crédits dans les domaines du génie biologique est acceptée. Précisons pour finir que la formation dure 2 ans et n’est qu’à titre préparatoire pour l’examen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *