L’assaisonnement de vos plats avec des poivres exceptionnels

Posted by Categories: Cuisiner
L’assaisonnement de vos plats avec des poivres exceptionnels

Toute recette salée de cuisine comporte comme étape finale « Salez et poivrez ». Le poivre est en effet un condiment indispensable pour assaisonner de nombreux plats. Pour les sublimer, il s’agit cependant de se tourner vers des poivres d’exception, qui diffèrent du poivre noir moulu classique. Pour cela, je vous propose dans un premier temps de vous exposer les différents types de poivre, puis de mettre la lumière sur plusieurs poivres exceptionnels.

Quels sont les différents types de poivre ?

Il existe trois types de poivre, fruits de la plante Piper nigrum et différant par leur couleur et leur goût. Selon le moment de leur récole et leur processus de séchage, les grains de poivre sont noirs, verts ou blancs.

Le poivre noir

Le poivre noir s’obtient à la suite de la récolte puis du séchage des fruits non mûrs du Pier nigrum. Un poivre noir qualitatif se reconnaît grâce à ses grains gros et ternes. Son goût piquant accompagne particulièrement les viandes et poissons ainsi que les fromages, charcuteries, salades et sauces.

Le poivre vert

Les grains du poivre vert sont, comme pour le poivre noir, obtenus à partir de fruits non matures. Si les grains restent cependant verts, c’est grâce à un processus particulier qui empêche leur dessèchement. Le goût du poivre vert est plus et plus sucré que celui du poivre noir, ce qui souligne parfaitement la saveur des viandes mijotées, des salades ou entrées apéritives à tremper (dips).

Le poivre blanc

Le poivre blanc est obtenu au contraire grâce à la récolte des fruits mûrs. Gonflés dans de l’eau, les grains sont ensuite libérés de leur couche externe et séchés jusqu’à l’obtention de leur couleur blanchâtre. Son goût délicat se marie très bien avec des plats légers comme les soupes et les jus de légumes, mais aussi avec certains fromages et desserts.

Le poivre rouge

Cette couleur de poivre est issue du fruit d’une plante différente de celle du Piper negrum. Cependant, son apparence lui permet aisément une place dans la classification des poivres. Sa teneur en capsaïcine lui procure un arôme doux et sucré incomparable.

Quelques poivres exceptionnels à connaître

Le poivre de Kampot

C’est au Cambodge que l’on trouve l’un des meilleurs poivres au monde, plus précisément dans la région de Kampot. Les conditions climatiques y sont très favorables et la qualité est au rendez-vous puisque la production est 100 % écologique : aucun produit chimique, respect de l’irrigation environnante, etc. S’il en résulte que la production de poivre de Kampot est moins quantitative, vous pouvez toutefois vous procurer ce poivre exceptionnel et bio ici : poivre de kampot bio Noir, vert, blanc ou rouge, à vous de faire votre choix.

Le poivre de Sichuan

C’est de nouveau en Asie, cette fois-ci en Chine, dans la région du Sichuan, qu’est produit un poivre au parfum rafraîchissant d’agrumes : le poivre de Sichuan. Après la récolte, ses grains sont torréfiés avant d’être broyés. Souvent associé dans la cuisine chinoise au gingembre et à l’anis, ce poivre assaisonne parfaitement les plats de volailles et de porc, ainsi que les nouilles.

Le poivre citron

C’est un mélange de poivre noir ou blanc avec du zeste de citron ou de l’acide citrique. Parfois, un peu de curcuma, d’oignon et d’ail sont ajoutés à l’épice pour rehausser la saveur. L’arôme acidulé est parfait pour les vinaigrettes et les grillades

Le poivre de Cayenne

Bien que davantage apparenté au piment qu’au poivre, il demeure intéressant de parler du poivre de Cayenne, notamment pour ses propriétés diverses. Au quotidien, ce mélange élaboré à partir de piments de Cayenne nettoie, stimule la circulation sanguine et facilite la digestion. En cuisine, on le trouve fréquemment sous le nom de Chili Pepper Cayenne. De la poudre piquante est ajoutée pour pimenter notamment les ragoûts et plats de pâtes ou d’œufs.

Le cubèbe poivre

Ce type de poivre est cultivé principalement sur les îles indonésiennes de Java et de Sumatra. Le cubèbe se présente sous forme de petites graines rougeâtres ressemblant à de la cardamome. Non issu du piper negrum, il n’est pas considéré comme faisant précisément partie de la famille des poivres. Souvent utilisé en médecine en tant que désinfectant et antibiotique, il est également intéressant en cuisine car son goût acidulé est semblable au camphre ou à la noix de muscade.

Ainsi se termine cet article qui, je l’espère, aura permis d’enrichir vos connaissances en termes de poivre et de vous convaincre d’assaisonner vos plats avec des poivres exceptionnels et variés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *