La cuisine française risque-t-elle de mourir ?

Posted by Categories: Cuisine et Voyages
La cuisine française risque-t-elle de mourir ?

Au départ, j’ai eu cette idée d’article avant même les dernières mesures de confinement qui obligent tous les restaurateurs à descendre leur rideau. Cette crise sanitaire va leur faire très mal et cela ne risque pas de s’arranger pour les mois à venir car, dans les médias, les politiques parlent d’une fermeture jusqu’au début de l’année 2021. Peut-être que l’ouverture des restaurants sera plus éloignée si les conditions sanitaires se dégradent d’ici là…

Ainsi, je voulais vous parler de la gastronomie française qui ne semble plus être au goût du jour, car j’ai observé que la plupart des Français voulaient goûter à des cuisines venues d’ailleurs et s’éloignaient progressivement des lieux de restauration traditionnels. Comment expliquer ce désamour de la cuisine française ? Je vous propose quelques explications pour répondre à cette question malheureuse.

Il est devenu difficile de manger des plats typiquement français

A Paris ou dans les grandes métropoles françaises, il y a certains quartiers où il est désormais difficile de trouver de la cuisine française traditionnelle. Lorsque je me suis installé à Paris il y a bientôt 6 ans, vous pouviez encore trouver dans n’importe quelle rue une brasserie spécialisée dans la gastronomie française, avec des plats copieux et des produits du terroir comme on les aime. Mais, désormais, cela me parait plus compliqué de trouver des restaurants de bouche. Hormis dans les quartiers touristiques, il est devenu difficile de trouver une bonne table servant de la cuisine française.

Il faut aller dans les quartiers touristiques

Où sont les restaurants qui servent une tartiflette, du coq au vin, du pot au feu, de la quiche lorraine, des crêpes, un bon steak tartare, du cassoulet ou encore de bonnes huitres avec du vin blanc ? Si vous voulez manger ce genre de plats typiques de la gastronomie française, vous devez aller dans des quartiers touristiques comme Montmartre ou alors opter pour une expérience culinaire dans un restaurant étoilé au guide Michelin.

En revanche, si vous souhaitez seulement déguster ces bons petits plats dans un petit restaurant discret et sans fioritures, les possibilités sont plus de plus en plus minces. Il y a 30 ans, les bistrots représentaient environ la moitié des restaurants parisiens et, d’après les chiffres que j’ai pu trouver sur Internet, ils ne seraient plus que 14 % aujourd’hui.

Où vont manger les Français ?

J’ai demandé dans mon entourage et j’ai mené mon enquête sur les réseaux sociaux, la plupart des gens me disent qu’ils vont davantage manger dans des restaurants qui changent de la cuisine traditionnelle française. Les Français ont semble-t-il envie de cuisines du monde et de plats simples à savourer. Par exemple, les Français interrogés vont plus facilement recommander un restaurant de sushis, un bon kebab ou de tacos plutôt qu’un resto spécialisé dans la gastronomie française. Il suffit de parcourir les magazines, de lire la presse et de scruter les sites spécialisés en nourriture : la junk food tient une part de plus en plus importante dans l’alimentation récréative des Français.

Manger de manière équilibrée en utilisant des produits typiquement français pendant son quotidien est quelque chose de très répandu. Mais pour se faire plaisir et pour se changer les idées, les gourmands vont privilégier les lieux branchés et les repas riches en goût.

Une préférence pour les cuisines alternatives

La préférence pour les cuisines alternatives est une tendance de fond qui s’illustre par un nombre croissant de chaînes de restauration issues des Etats-Unis et des grandes métropoles internationales : O’Tacos, Burger King, White Castle, KFC, McDonald’s, Jack in the Box, Subway, Sushi Shop, Eat Sushi, Bug Fernand, Pizza Hut, Mezzo Di Pasta, Nabab, etc.

Vous avez forcément craqué pour un ou plusieurs de ces restaurants qui proposent des menus rapides, simples mais très gourmands en bouche. Certains vous diront qu’il s’agit de restaurants de type Fast-Food et d’autres vont décriront des lieux où il est possible de manger de manière originale et avant tout pour se faire plaisir.

Une question de goût et de style de vie

Ainsi, il me semble que la société évolue vers ce type de restaurants qui privilégient le plaisir immédiat et la saturation des papilles avec des plats très gourmands, au détriment des restaurants français qui servent de la cuisine plus délicate mais moins appétissante. Certains peuvent le regretter car c’est toute une partie de notre patrimoine gastronomique qui risque de disparaître, tandis que d’autres vont trouver cette ouverture gastronomique plus réjouissante. A vous de vous faire une idée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *