Le rhum : sa fabrication et son histoire

Posted by Categories: Alcool
Le rhum : sa fabrication et son histoire

Le rhum est une boisson alcoolisée qui est souvent associée à la Guadeloupe et à ses traditions culturelles. Le rhum est l’un des alcools les plus exquis et s’apprécie par les amateurs de boissons de qualité.

Fabriqué à partir d’une distillation de mélasse de canne à sucre, sa production est répartie entre les différentes régions des Caraïbes, et dans chacune d’elles le rhum a un parfum singulier.

Le rhum agricole de Guadeloupe 

Le rhum de l’île de Guadeloupe est le meilleur exemple de rhum agricole produit dans les anciennes colonies françaises, il est la base de nombreux cocktails et préparations alcoolisées tels que les punchs et autres liqueurs aromatisées. Le rhum se caractérise par des arômes clairs de sucre de canne avec une légère douceur en bouche, il peut être bu seul ou mélangé avec des jus de fruit.

En Guadeloupe vous trouverez deux types de rhum : le rhum agricole distillé dans les Antilles françaises et transformer directement en alcool. Ce type de rhum est ensuite délicatement filtré dans des cuves de fermentation pendant plus de 48 heures.

C’est avec le rhum agricole que l’on obtient le « Ti-punch » fait avec du sirop de sucre de canne, du rhum blanc et une tranche de citron pour relever le goût.

L’autre type de rhum est dit industriel car il est obtenu par distillation de résidus de fabrication du sucre. Les deux ont leur propre identité et le rhum agricole est privilégié pour la confection de cocktails.

Si vous souhaitez goûter un bon punch de Guadeloupe il est primordial de sélectionner les bons produits et de faire de bons dosages.

Connaissez-vous l’origine du rhum ?

Historiquement l’origine du rhum vient d’Extrême Orient et a été introduit en Amérique par les Espagnols à parti de 1493. Le premier nom associé à la production de Rhum a été proposé par Baptiste Labat qui constatait que les insulaires faisaient fermenter la canne à sucre pour en extraite un alcool.

La fabrication du rhum fut perfectionnée et aujourd’hui qu’il soit blanc ou doré, il est filtré avant la mise en bouteille afin d’éliminer les résidus indésirables apparaissant pendant son vieillissement.

La couleur blanche du rhum est obtenue à partir d’une filtration au charbon actif qui élimine les colorants du bois apparus pendant la conservation dans des fûts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *