Aperçu sur les spécialités culinaires nantaises

Posted by Categories: Cuisine
Aperçu sur les spécialités culinaires nantaises

Nantes est sûrement l’une des villes les plus gourmandes de France. D’ailleurs, c’est l’une des raisons qui poussent les touristes à visiter la cité des ducs, notamment pendant la période des fêtes. Bien entendu, les spécialités culinaires nantaises sont nombreuses et diversifiées.

Ceux qui ont déjà goûté à ces merveilles ne pourront pas dire le contraire. Malgré cela, il est toujours possible de mentionner les plats les plus célèbres. Voici quelques exemples.

Les spécialités culinaires nantaises les plus typiques

 La mâche nantaise est sans aucun doute l’un des plats français les plus connus dans le monde. On le retrouve dans les menus des meilleurs restaurants des grandes villes.

Pour rappel, la plantation de la mâche a commencé pendant la première moitié du XIXe siècle en Loire-Atlantique. Il est bon de noter que le bassin nantais est devenu le leader européen de la production de mâche en 2008 avec 26 000 tonnes de mâche produite.

Aujourd’hui, cette plante à petites feuilles allongées continue de faire parler d’elle. Celle-ci bénéficie d’ailleurs d’une appellation protégée par indication géographique protégée (IGP).

Le canard nantais est aussi l’un des plats atypiques de France qui attirent les touristes internationaux. Bien entendu, les citoyens locaux préfèrent l’appeler le « canard de Challans ».

Il ne faut pas hésiter à le déguster avec une sauce au muscadet et des pommes pour donner plus de saveur à la viande. Il paraît que cet animal est issu d’un croisement entre le canard de Rouen et le canard sauvage. Une chose est certaine, c’est que sa chair est à la fois tendre et fine, de quoi donner l’eau à la bouche des touristes gourmands.

D’autres plats typiquement nantais à goûter absolument

Il ne faut pas oublier de goûter aux délices des fish and chips Nantes lors de son séjour dans la cité de ducs. Il est bon de noter que cette spécialité nantaise s’accompagne toujours d’un muscadet (vin blanc sec).

Bien sûr, il est préférable de déguster ce plat original français dans l’un des meilleurs établissements de la ville. Il ne faut pas s’étonner de voir que les menus proposés par les restaurants du coin ne sont pas identiques. En tout cas, il est conseillé de se tourner vers le plus connu pour éviter toute déception.

Pour profiter d’un voyage savoureux plein d’émotion dans la ville de Nantes, il ne faut pas se priver de déguster le lard nantais. La côte nantaise ou le lard de dimanche est un plat traditionnel remarquable que l’on peut trouver dans la cité ducs.

Les foyers modestes et les familles ouvrières sont les premiers à avoir goûté aux saveurs de cette spécialité nantaise. À l’heure actuelle, presque tout le monde en raffole, à l’exception des musulmans, bien entendu.

Ce plat se compose essentiellement d’un carré de côtes de porc braisé au four avec des couennes, des abats, du muscadet ainsi que des aromates.